actualités

grande voix

nos partenaires

boutique

restez connectés

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

Direct Info - Septembre 2017 - Équipes de France d'escalade

Direct Infos - 31/08/17 à 16:30

Retour sur ce qui a fait l'actualité pour les équipes de France d'escalade durant le mois d'août.

Direct Info - Septembre 2017 - Équipes de France d'escalade
© FFME
 
Un parcours de qualifications solide : sur 13 jeunes compétiteurs engagés à Sofia (BUL), 9 finalistes se sont mesurés aux problèmes "un peu atypiques" - selon l'analyse de l'entraîneur national Laurent Lagarrigue - concoctés par les ouvreurs internationaux. Des blocs très physiques - " pas forcément notre domaine d'expertise ", poursuit le sélectionneur - mais qui auront quand même permis à trois Bleuets de prendre une médaille.
 
 
Paul Jenft en bronze ! Le plus jeune membre de l'équipe de France jeunes accroche le bronze chez les minimes garçons, au terme d'un circuit marqué par une grande maitrise du tricolore. 
 
Léo Favot s'impose ! " Une très belle finale pour le grimpeur ": il parvient à s'imposer après avoir tout donné dans la bataille, face à une concurrence particulièrement relevée en cadets. Sam Avezou termine au pied du podium (4e).
 
Léo Avezou en argent ! Le jeune homme est départagé aux essais avec le vainqueur du jour, Nicolas Collin (BEL), après être passé à deux doigts de sortir le bloc 3, qui lui aurait permis de prendre l'or. "C'est le premier podium de la saison dans cette catégorie, c'est une très bonne chose " , assure l'entraîneur.
 
" Un bilan un peu mitigé, mais une compétition néanmoins riche d'enseignements pour nous : on doit continuer à apprendre à être "tout-terrains". Le début de saison a été florissant, c'est intéressant d'être un peu bousculé. Ça enlève les certitudes. Nous en sortons grandis ", conclut Laurent Lagarrigue. 
 
Tous les résultats.
 
 
Avec encore une fois un bon pourcentage des effectifs qui est parvenu à intégrer les phases finales de la compétition. Sur 16 compétiteurs, 7 ont pris un ticket pour la finale, quand trois autres terminent premiers non-qualifiés dans leur catégorie. Et à la clé, deux podiums pour l'Equipe de France !
 
" Cela reflète la qualité de ce groupe et la parfaite cohésion de ses membres. Les résultats sont positifs et les jeunes montent en puissance : c'est de très bon augure pour les Championnats du monde (à Innsbruck, du 30 août au 10 septembre, ndlr) ", assure Daniel Du Lac, entraîneur national.
 
 
Arsène Duval en argent : si l'entame de compétition fut un peu dure pour Arsène Duval, selon Daniel Du Lac, cela ne l'a pas empêché de prendre aisément sa place pour la finale, " et de grimper de manière admirable dans sa dernière voie ", assure l'entraîneur. Arsène Duval sort la voie de finale, mais doit laisser la victoire à Stefano Carnati (ITA). L'Italien a lui aussi atteint le sommet du mur dans le dernier round, et prend l'avantage sur le Français grâce à ses résultats dans le tour précédent.
 
Camille Pouget en or : après trois deuxièmes places sur les trois dernières étapes du circuit, la Française s'est finalement imposée à Mitterdorf. Et si sa grande rivale cette saison, Nika Potapova (UKR), était absente de la compétition, Daniel Du Lac l'assure, Camille Pouget s'est comportée en grande championne : " Elle était favorite et elle a assumé son rang : bravo Camille ! ".
 
 
 

Qu'ont fait les Français ? Par Rémi Samyn.

Les femmes : c'est un bilan plutôt positif chez les femmes, même si ça ne se transforme pas par une place en finale. Les blocs qui étaient dans leur style, elles les ont sortis. Deux blocs en quatre essais pour Fanny Gibert (8e) et Maëlys Agrapart (9e). Un bloc à vue pour Camille Faille, qui a joué de malchance dans le déroulement de sa compétition, mais qui sort tout de même de beaux circuits.

La densité de l'opposition était très importante, elles n'avaient pas le droit à l'erreur ! Il fallait sortir trois blocs pour intégrer le top 6, la barre était trop haute. Là où tout s'est joué ? Le bloc 2, qu'elles n'ont pas réussi à lire correctement. 

Les hommes : c'est moins homogène chez les hommes. Manu Cornu n'est pas passé loin de l'exploit, mais a manqué de réalisme pour aller au bout de deux blocs clés. Il est à un mouvement de sortir les blocs 2 et 3 (1t1 - 11e).

Mickaël Mawem, lui, n'a pas su trouver son rythme dans ce tour de compétition, pourtant à sa portée. Il termine sur une marque vierge (2 zones - 18e), ayant concédé avoir ressenti une défaillance physique ce matin.

Jérémy, enfin, se battait uniquement pour le titre continental. On a cru au podium jusqu'au dernier moment, il lui fallait sortir deux blocs en six essais pour s'en approcher. Mais il n'y parviendra pas, malgré un premier exercice réalisé en trois essais.

Tous les résultats.

Lucas Techer est parvenu à prendre la médaille de bronze à l'issue de la Coupe d'Europe jeunes de vitesse d'Imst (AUT).

Tous les résultats tricolores : 

 
Minimes filles :
 
Capucine Viglione : 6e
Solène Moreau : 7e
Kintana Iltis : 13e
 
Minimes garçons :
 
Ilian Cherif : 5e
Gaetan Petri : 12e
 
Cadettes :
 
Lucile Saurel : 4e
Jennifer Bonnet : 5e
Fanny Techer : 21e (faux départ)
 
Cadets : 
 
Mathis Brossier : 15e
 
Juniors :
 
Lucas Techer : 3e
Adrien Lemaire : 9e
 
 
 

Et de deux pour Anouck Jaubert !

Après sa victoire à Villars (SUI) en juillet, la Française Anouck Jaubert s'impose une nouvelle fois cette saison à Arco ! " Elle n'était pourtant pas très contente d'elle sur les premiers runs de cette phase finale. Les qualifications s'étant déroulées hier, elle n'avait pas beaucoup de repères, à l'instar de ses concurrentes ceci dit. Mais elle se hisse tout de même jusqu'en finale, qu'elle remporte sans combattre face à Iuliia Kaplina (faux départ de la Russe, ndlr) ", explique Sylvain Chapelle, entraîneur national de la vitesse. 

Deux victoires à la suite pour la Française, qui enterre définitivement son début de saison compliqué ! Go go go !

Les autres Françaises des phases finales, Aurélia Sarisson et Victoire Andrier, sortent respectivement en 1/4 et en 1/8e de finale. " De bons résultats, notamment pour Aurélia, qui se stabilise dans le haut du classement cette saison. C'est de bon augure ! ", explique Sylvain Chapelle. 

Guillaume Moro, seul Français de la compétition masculine, voit son aventure se terminer en 1/8e de finale (10e).

La difficulté

Pas de Français en finale ? Et bien si ! Thomas Joannes était sur le mur ce soir. Le Français sortait une performance magistrale en demi-finale/ En finale, il doit ce soir se contenter de la 6e place.

Chez les femmes, Julia Chanourdie doit se contenter du pied du podium (4e), elle prouve, s'il le fallait encore, qu'elle fait désormais partie des grimpeuses sur lesquelles il faut compter pour se battre pour une médaille ! 

 

Tous les résultats.

 

 

 
Equipe de France d'escalade