actualités

grande voix

nos partenaires

boutique

restez connectés

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

Du changement en bloc

Escalade - 19/01/18 à 14:08

Les performances des grimpeurs et des grimpeuses ne cessent de surprendre, les ouvertures exploitent et enrichissent sans cesse la palette gestuelle des mouvements d’escalade, le déroulement d’une finale est rempli de suspens et de rebondissements, mais … Car il y a un mais, il faut bien l’avouer : la compréhension des résultats n’est pas toujours aisée.

Du changement en bloc
© FFME
Conscients de cet écueil, les acteurs du milieu (fédérations nationales, fédération internationale, organisateurs, compétiteurs) tentent d’apporter des solutions avec cependant la contrainte de ne pas pouvoir tout bouleverser à 2 ans d’une échéance olympique primordiale pour notre discipline. 
 
C’est donc dans cet esprit que la fédération internationale va modifier le calcul des classements sur les compétitions de bloc à partir de cette saison.
Cette modification ne change en rien le format de l’épreuve, mais ambitionne simplement de la rendre un peu plus compréhensible aux yeux du grand public.

En voici la teneur

 
Jusqu’à présent, 4 clés de tri successives étaient appliquées sur la performance des compétiteurs et compétitrices pour établir les classements comme suit :
  • Nombre de blocs réalisés
  • Nombre d’essais nécessaires pour réaliser ces blocs
  • Nombre de prises de zone validées
  • Nombre d’essais nécessaires pour valider ces prises de zone
 
Ces 4 clés de tri ne changent pas, mais l’ordre de leur application successive est modifié de la façon suivante :
  • Nombre de blocs réalisés
  • Nombre de prises de zone validées
  • Nombre d’essais nécessaires pour réaliser ces blocs
  • Nombre d’essais nécessaires pour valider ces prises de zone
 
En plus de simplifier la lecture des résultats (il est plus facile de se représenter la réussite d’un bloc ou la validation d’une prise de zone que de se rappeler la somme du nombre d’essais), cette évolution va aussi mieux considérer les grimpeurs et grimpeuses qui montent haut dans les blocs.
 
 
Etant donné que l’application de cette nouvelle règle sera effective à partir de la première coupe du monde 2018, et que notre circuit de Championnat de France est sélectif pour les équipes de France, il a été décidé d’adopter ce changement dès les Championnats régionaux de bloc jeunes et seniors.
Cette décision, votée par le comité exécutif, avait aussi été approuvée par les entraineurs référents des clubs, comités et ligues réunis en séminaire en décembre dernier au pôle de Voiron. 
 
Enfin, vous aurez sans doute remarqué l’emploi du terme « zone » dans cet article.
Il ne s’agit pas d’une erreur, mais bien d’un autre changement de la fédération internationale dans le domaine de la sémantique. Terminées les « prises bonus », place désormais aux « prises de zone ». Rien de change dans la pratique mis à part ce détail de vocabulaire … 
 
Bonne grimpe à toutes et à tous.