actualités

grande voix

nos partenaires

boutique

restez connectés

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

Munich 2017 : Bilan des performances tricolores

Escalade - 19/08/17 à 15:43

Il n'y aura pas de médaille française à l'issue du Championnat d'Europe de bloc 2017. Ni de Français en finale de la Coupe du monde de Munich. Faisons le point avec Rémi Samyn, l'entraîneur national.

Munich 2017 : Bilan des performances tricolores
© Guillaume Pellion / FFME

Qui a gagné ?

Mais n'allons pas trop vite en besogne. Car si les Français ne ramèneront pas de breloques au pays, d'autres grimpeurs sont entrés dans l'histoire aujourd'hui.

Stasa Gejo (SRB) et Jan Hojer (GER) sur le toit de l'Europe : les deux grimpeurs remportent le titre de champion d'Europe de bloc 2017. La première, au terme d'un duel à tirer au couteau avec la star Janja Garnbret (SLO) : les deux femmes sortent en tête de ce dernier tour du championnat continental, sur une égalité parfaite : quatre blocs en six essais. Et puisqu'il n'était pas possible de les départager avec leurs résultats des qualifications, le juges ont été contraints d'organiser une "superfinale", option prévue par le règlement, mais très rarement mise en oeuvre. 

Le principe ? Un 5e bloc, ouvert à l'issue de la demi-finale, pour départager les deux grimpeuses, sur le principe de la mort subite. Les deux jeunes femmes sont passées une après l'autre sur le tracé, avec une tentative chacune. Gejo et Garnbret tombent sur le même mouvement sur leurs premières tentatives. Et c'est finalement la Serbe qui finit par monter plus haut : Stasa Gejo est championne d'Europe 2017 !

Jan Hojer, de son côté, est le seul Européen à avoir réussi à se frayer une place dans le top 6 de cette demi-finale. Il s'impose sur la confrontation continentale, et se battra en finale ce soir, face à quatre Japonais... et un Coréen !

En prenant la tête des opérations et en laissant loin derrière lui (10e) le Russe Aleksey Rubtsov, Jongwon Chon s'assure de remporter ce soir le titre de fin de saison !

Qu'ont fait les Français ? Par Rémi Samyn.

Les femmes : c'est un bilan plutôt positif chez les femmes, même si ça ne se transforme pas par une place en finale. Les blocs qui étaient dans leur style, elles les ont sortis. Deux blocs en quatre essais pour Fanny Gibert (8e) et Maëlys Agrapart (9e). Un bloc à vue pour Camille Faille, qui a joué de malchance dans le déroulement de sa compétition, mais qui sort tout de même de beaux circuits.

La densité de l'opposition était très importante, elles n'avaient pas le droit à l'erreur ! Il fallait sortir trois blocs pour intégrer le top 6, la barre était trop haute. Là où tout s'est joué ? Le bloc 2, qu'elles n'ont pas réussi à lire correctement. 

Les hommes : c'est moins homogène chez les hommes. Manu Cornu n'est pas passé loin de l'exploit, mais a manqué de réalisme pour aller au bout de deux blocs clés. Il est à un mouvement de sortir les blocs 2 et 3 (1t1 - 11e).

Mickael Mawem, lui, n'a pas su trouver son rythme dans ce tour de compétition, pourtant à sa portée. Il termine sur une marque vierge (2 zones - 18e), ayant concédé avoir ressenti une défaillance physique ce matin.

Jérémy, enfin, se battait uniquement pour le titre continental. On a cru au podium jusqu'au dernier moment, il lui fallait sortir deux blocs en six essais pour s'en approcher. Mais il n'y parviendra pas, malgré un premier exercice réalisé en trois essais.

Tous les résultats.

Equipe de France d'escalade