actualités

grande voix

nos partenaires

boutique

restez connectés

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

Adam Ondra survole la coupe du monde de difficulté de Chamonix

Escalade - 14/07/19 à 00:20

Dans une finale sans représentant tricolore, le légendaire Adam Ondra a proposé une leçon d’escalade et s’est imposé sur la compétition de difficulté de la coupe du monde de Chamonix. Chez les femmes, la jeune Chaehyun Seo prend l’or au terme d’un dernier tour sans saveur.

Adam Ondra survole la coupe du monde de difficulté de Chamonix
© FFME
Sa présence en compétition s’est faite plutôt rare ses dernières années. Alors, à chacune de ses apparitions sur un mur, le multiple champion du monde Adam Ondra est attendu comme le messie. Un statut qui ne semble pas l’inquiéter. Il suffit, pour en juger, de l’observer entamer avec sérénité sa voie de finale. Sa grimpe posée, intelligente, l’amène sans trembler au 2/3e de la voie. Il y trouve un repos, puis un deuxième. Et s’en va s’affranchir des deux mouvements qu’il lui reste à maitriser pour dépasser la marque de Jakob Schubert (3e), puis une passe supplémentaire pour reprendre Alexander Megos au classement (2e). La place du Mont-Blanc exulte. Adam Ondra fait le show : il prend ici des points importants pour la qualification olympique. La légende de celui que beaucoup considèrent comme le meilleur grimpeur de tous les temps n’est pas prête de s’éteindre. 
 
Une finale jeune mais sans saveur chez les femmes
La sensation de la compétition féminine de cette étape s’est déroulée ce matin en demi-finale. Janja Garnbret, l’intouchable Slovène ayant remporté l’intégralité des étapes de la coupe du monde de bloc cette saison, a chuté bas dans la voie et ne s’est pas qualifiée pour la finale de l’étape. Une première pour la jeune femme en près de trois années de compétition au plus haut niveau.
 
Ce soir, en finale, la relève était à l’œuvre. Tout en haut du podium, la jeune Coréenne Chaehyun Seo a bénéficié de son bon classement en demi-finale pour s’imposer devant Yuetong Zhang et Jessica Pilz, toutes trois tombées sur le même mouvement au 2/3 de la voie. 
 
 
Coupe du monde Chamonix 2018