actualités

grande voix

nos partenaires

boutique

restez connectés

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

Arnas : Qualifications de haut vol aux Championnats de France

Escalade - 09/06/18 à 13:44

Les phases de qualifications des Championnats de France de difficulté sénior et handi-escalade viennent de s'achever à Arnas. Retrouvez les résultats complets, quelques déclarations et les premières images.

Arnas : Qualifications de haut vol aux Championnats de France
© FFME

« L’enjeu de ce Championnat de France, outre le titre national, c’est la sélection en équipe de France de difficulté pour les prochaines étapes de Coupe du monde. Les nouveaux champions de France gagneront en effet leur ticket pour les trois premières étapes de la Coupe du monde, et tous les finalistes pourront faire une demande pour rejoindre l’équipe de France relève sur la première étape de cette Coupe du monde. » Cécile Avezou, entraîneur national de l’équipe de France de difficulté.

« Les voies de qualification proposées pour ce Championnat de France sénior de difficulté étaient estimées à 7c+/8a pour les femmes et 8a/8a+ côté messieurs. Les grimpeurs étaient séparés en deux groupes pour optimiser la gestion de l’organisation, et nous nous sommes vraiment appliqués à proposer deux circuits tout à fait identiques en termes de niveaux.Tous les groupes avaient ainsi une voie "très rési", à petites prises et une voie sur volumes nécessitant plus d’engagement. Avec huit grimpeurs et huit grimpeuses ex-aequos à la première place, on peut se dire que notre proposition d’ouverture a bien fonctionné. » Michael Fuselier, chef ouvreur sur la compétition et entraîneur adjoint de l’équipe de France de difficulté

« Ces voies de qualification étaient bien agréables à grimper. Et j’ai vraiment hâte d’être à ce soir, pour découvrir ce que les ouvreurs nous ont réservé. Dans tous les cas, l’objectif pour moi, c’est de prendre mes marques et surtout de me faire plaisir. En général, quand j’arrive à vraiment grimper pour moi, sans me focaliser sur l’enjeu, ça se passe plutôt bien. » Mathilde Becerra, membre de l’équipe de France de difficulté

« Je suis content de reprendre cette saison. Ce Championnat de France marque pour moi la première étape d’une saison axée principalement sur le Championnat du monde. Je suis donc encore dans ma phase de préparation, et néanmoins content d’être là. En France, les compétitions sont toujours très chouettes, et le spectacle vraiment à la hauteur de grandes échéances. Cette compétition à Arnas ne déroge pas à la règle, c’est sympa pour la reprise ! » Romain Desgranges, vainqueur de la Coupe du monde de difficulté 2017.

« Ça aurait pu mieux se passer pour moi. Je me suis fait un peu surprendre dans ma première voie en tombant avec le bac final alors que j’étais encore assez fraîche. En revanche, la seconde voie, sur petites prises m’a vraiment rappelé que je manquais encore un peu de résistance. Cela dit, cette compétition reste pour moi un entraînement supplémentaire, pour ma préparation au combiné olympique, sans réel enjeu. »  Anouck Jaubert, vainqueur de la Coupe du monde  de vitesse 2017, et engagée dans la préparation pour le combiné olympique.

« Côté handi-escalade, l’enjeu est de taille également. Les athlètes jouent leur qualification pour la première étape de la paraclimbing cup à Briançon, et leur sélection pour les Championnats du monde. A noter tout de même que Lucie Jarigge, Sabine Ladel, Mathieu Besnard et Julien Gasq sont tous les quatre sélectionnés d’office, du fait de leur victoire sur le classement général de la paraclimbing cup 2017 dans leur catégories respectives. Je tiens à souligner également l’entrée de nouvelles recrues prometteuses en équipe de France, cette année s’annonce pour le mieux. » Sébastien Gnecchi, entraîneur national de l’équipe de France handi-escalade

« Si l’enjeu n’est pas aussi important que pour les autres, j’avais vraiment à cœur de sortir ces deux voies, et de me prouver que je méritais toujours ma place en équipe. Les voies étaient intéressantes, j’ai hâte de découvrir les finales demain. » Lucie Jarigge, championne du monde 2016 et vainqueur de la Paraclimbing cup 2017 dans la catégorie amputé jambe

« Ce Championnat de France, c’est ma première compétition. J’apprécie vraiment l’ambiance. Le stress est un peu présent pour me booster, mais finalement ce n’est pas aussi impressionnant que je me l’étais imaginé. On verra demain, sur les finales. » Solenne Piret, catégorie amputé bras

Résultats complets des qualifications du Championnat de France de difficulté sénior.

Résultats complets des qualifications du Championnat de France handi-escalade.