actualités

grande voix

nos partenaires

boutique

restez connectés

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

Fanny Gibert au top à Tai'An

Escalade - 12/05/18 à 13:48

La quatrième étape de la Coupe du monde de bloc se tient ce week-end à Tai’An en Chine. Les qualifications de ce samedi viennent de s’achever. Fanny Gibert signe un sans faute et la jeune Flavie Cohaut réitère sa performance de la semaine dernière en se qualifiant en demi-finale.

Fanny Gibert au top à Tai'An
© IFSC

Fanny Gibert au top des qualifications

Fanny Gibert poursuit son ascension au meilleur niveau, elle signe un sans-faute en sortant ses cinq blocs à vue et prend la tête de ces qualifications, aux côtés de Akiyo Noguchi (JAP) et Johanna Farber (AUT). Flavy Cohaut réalise également une très belle performance en sortant ses cinq blocs elle aussi. Elle prend la 11e place du classement provisoire. Déception en revanche pour Charlotte Andre et Mélanie Sandoz, qui terminent toutes deux 21e, aux portes des demi-finales, pour un petit essai de zone. Camille Faille se classe 33e.

Un circuit peut-être trop accessible pour les hommes


Le circuit messieurs était peut-être un peu trop accessible, c’est du moins le constat qu’en font Alban Levier et Manu Cornu. Trop facile sauf un bloc, où finalement tout s’est joué. « Il n’y avait vraiment qu’un seul bloc dur, dans lequel certains sont tout de même passé, sans faire la méthode prévue par les ouvreurs. La déception est bien là, de passer à côté de cette étape, pour quelques petits essais de zone. C’est ça aussi le jeu de la compétition », témoigne Alban Levier, qui termine 23e. Le scénario est identique pour Mickael Mawem (21e ) et quasiment semblable pour Manu Cornu (25e) : « Quand les blocs d’un circuit sont faciles, tu ne peux pas faire la différence facilement. Il faut être attentif et fort au bon moment, et prendre garde à ne pas se laisser endormir par ce rythme. Ce qui m’est arrivé dans le seul bloc dur, dans lequel je tombe au dernier mouvement, surpris par le changement d’intensité. »

Guillaume Glairon Mondet se classe 41e et Nicolas Januel 57e.

 

« On espère toujours des éclats de génie chez nos Français, commente Daniel du Lac, entraîneur national. On espère qu’ils déroulent leur grimpe comme ils sont capables au mieux de leur forme. Et puis, ça ne se passe pas toujours comme on le voudrait. Le bloc peut-être ingrat, parfois c’est tout et d’autres c’est rien. Ce samedi, ils sont trop nombreux à se retrouver aux portes des demi-finales : Charlotte Andre, Mélanie Sandoz, Mickael Mawem, Alban Levier et Manu Cornu à qui il aura manqué ce presque rien pour provoquer la réussite. Reste à digérer ce « si près de pouvoir continuer la compétition », pour revenir avec plus de mordant et accompagné de ces détails qui leur ont fait défaut. Il faut rebondir et tirer des joies de ce qui a été positif. Apprendre toujours. Enfin, la compétition se poursuit demain avec Fanny Gibert et Flavie Cohaut, toutes deux particulièrement performantes sur ces qualifications. »

Equipe de France d'escalade