actualités

grande voix

nos partenaires

boutique

restez connectés

fiches ffme

écoute dopage Espace éco-citoyen FFME développement durable

Indonésie et Chine couronnés en vitesse à Chamonix, Mawem out pour un millième

Escalade - 12/07/19 à 23:35

La bombe chinoise YiLing Song et l’Indonésien Alfian Muhammad ont dominé la 4e étape de la Coupe du monde d’escalade de vitesse de Chamonix. Le Français Bassa Mawem est victime d’un faux départ en ¼ de finale et est éliminé pour un millième !

Indonésie et Chine couronnés en vitesse à Chamonix, Mawem out pour un millième
© FFME
L’Asie a pris la main sur la Coupe du monde de vitesse à Chamonix ! Chez les femmes, YiLing Song a confirmé qu’elle est aujourd’hui, et en seulement une saison au plus haut niveau, la valeur sûre du circuit international. Jugez plutôt : sur quatre étapes, la Chinoise s’est imposée à trois reprises et a explosé le record du monde, le 26 avril dernier, à Wujiang (7’10).
 
A Chamonix, YiLing Song a encore fait tourner le scénario de la compétition à son avantage. Passant parfois à un faux mouvement de la correctionnelle, mais réussissant toujours à taper le buzzer la première. En finale, opposée à Elizaveta Ivanova, la Chinoise s’impose sans combattre profitant du faux départ de la Russe. Aleksandra Kalucka complète le podium.
 
 
Côté tricolore, Anouck Jaubert, la leader de l’équipe de France, a commis des erreurs dans son premier run ce soir et a été éliminée en 1/8e de finale. « Anouck a changé de méthode sur le début de la voie cette saison et elle ne se sentait pas de l’appliquer aujourd’hui. Malheureusement, ses tergiversations lui ont coûté un peu de sa sérénité ce soir et l’ont poussée à la faute. Mais c’est une grande championne qui a encore prouvé la semaine dernière qu’elle pouvait être la meilleure du monde : il n’y a pas d’inquiétude à avoir », explique Damien You, directeur des équipes de France d’escalade.
 

Alfian Muhammad en or, Bassa Mawem out pour un millième

 
L’Indonésien Alfian Muhammad a battu en finale le Chinois QiXin Zhong, pourtant exemplaire de régularité durant cette phase finale extrêmement rapide. « Les performances ont été impressionnantes ce soir : la plupart des runs se sont gagnés sous les 6 secondes. Le niveau monte, c’est indéniable », commente Damien You. Dans ce dernier duel, Muhammad a battu Zhong à la régulière, une petite faute du Chinois dans les derniers mouvements a permis à l’Indonésien de s’imposer. Vladislav Deulin complète le podium.
 
 
Côté Français, Bassa Mawem est parti très fort dans ce dernier tour en prenant aisément son premier run. Mais à vouloir trop bien faire, il commet la faute en ¼ de finale : il est éliminé sur faux départ. « C’est terrible. Il a déclenché son mouvement un millième trop tôt. Il était bien parti dans sa compétition, c’est vraiment dommage », regrette le directeur des équipes de France. Prochaine étape, le Championnat du monde à Hachioji au Japon en août.
Equipe de France d'escalade